La fille qui en savait trop - Mediabook Accueil
  • La fille qui en savait trop - Mediabook Accueil

La fille qui en savait trop - Mediabook

Un film de MARIO BAVA - 1963

Avec John Saxon, Leticia Roman, Valentina Cortese

Sortie le 24/03/2022

En savoir plus
20,83 €

En achetant ce produit vous pouvez obtenir 20 points. Votre panier vous rapportera 20 points qui peuvent être converti en un bon de réduction de 1,00 €.

UN PUR THRILLER DE TERREUR PAR L’AUTEUR DU « MASQUE DE LA TERREUR »

Venue à Rome rendre visite à sa tante qui décède le jour de son arrivée, puis victime d’une agression, l’américaine Nora Davis assiste ensuite à un meurtre. Pourtant, malgré les nombreux détails qu’elle apporte à son témoignage, personne ne la prend au sérieux, pas même la police. En cherchant à prouver ce qu’elle affirme, elle s’expose dangereusement, l’assassin ne semblant jamais la quitter des yeux…

DANS CE FILM, BAVA INVENTE UN GENRE NOUVEAU : LE POLICIER D’HORREUR OU LA COMEDIE N’EST PAS NEGLIGEE. A VOIR DONC PAR TOUS (senscritique.com)

° En avance sur ‘Six Femmes pour l’assassin’, La Fille qui en savait trop est le premier thriller horrifique de Mario Bava, l’auteur de chefs d’œuvres tels Le Masque du démon, La Baie sanglante, Le Corps et le fouet et Les Trois Visages de la peur.

° Un film que les amateurs de fantastique, les cinéphiles et les historiens du cinéma considèrent comme le premier « giallo », policier érotico-horreur, le premier de cordée d’un genre dont Six Femmes pour l’assassin, les premiers Dario Argento (L’Oiseau au plumage de Cristal à Profundo Rosso), et Le Venin de la peur.

° Une vedette « américaine » tenue par John Saxon, un comédien notamment remarqué auprès de Bruce Lee dans Opération Dragon, de Marlon Brando dans L’Homme de la Sierra, de Clint Eastwood dans Joe Kidd, ainsi que dans Ténèbres de Dario Argento et Les Griffes de la nuit de Wes Craven.

° Un film également interprété par Valentina Cortese, une comédienne célèbre dans les années 60 et 70, notamment au générique de Barabbas de Richard Fleischer, de Juliette des Esprits de Federico Fellini, de La Nuit américaine de François Truffaut et des Aventures du Baron Münchausen de Terry Gilliam.

° Un thriller d’épouvante qui, outre son titre français en référence à L’Homme qui en savait trop, multiplie les allusions à Alfred Hitchcock.

° Une bonne note IMDb de 7 sur 10.

° Parmi les scénaristes, un futur grand nom du cinéma italien : Sergio Corbucci, le réalisateur de Django et du Grand Silence.

° Un splendide noir & blanc.

Extrait du film La Fille qui en savait trop en mediabook
Extrait du film La Fille qui en savait trop en mediabook
Extrait du film La Fille qui en savait trop en mediabook

Nom original : La Regazza che sapeva troppo / The Evil Eye

Format : 1.66

Audio : Italien S/T – Français restaurés (Mono)

Durée : 88 min

Bonus : Présentation du film par Olivier Père (Directeur Cinéma à Arte

Couleur : Noir et Blanc

Hors promo : Oui

EAN:3512392432873